Le neurofeedback, une technique du présent - 16 janvier 2016

Publié le par ANAE

Le neurofeedback, une technique du présent - 16 janvier 2016

Le Neurofeedback, une technique du présent

16 janvier 2016

Institut du cerveau et de la moelle épinière - Hôpital Pitié Salpêtrière - Paris

Le principe du neurofeedback est né dans les années 1935 des travaux de Gustave Durup et Alfred Fessard (deux figures emblématique s de l'émergence de la recherche en psychophysiologie et neurophysiologie en France) et de leurs observations psycho-physiologiques relatives à l'action des stimuli visuels et auditifs sur l'électroencéphalogramme IEEG) de l’homme.

Le neurofeedback consiste à mesurer chez un sujet une activité cérébrale directement (e.g. EEG) ou indirectement (e.g. Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle) et à traiter le signal mesuré au moyen d'une interface technique afin d'en ex traire un paramètre d’intérêt qui sera présenté en temps réel au participant sous la forme d'une information visuelle ou auditive.

L'objectif est d'apprendre au sujet à modifier ce paramètre et donc à moduler son activité cérébrale et cognitive.

Après avoir été oubliée dans les années 1980-1990 du fait notamment d'un manque de maturité techno logique des méthodes de recueil du signal électrique cérébral. Cette technique bénéficie depuis le début des années 2000 d'un regain d'intérêt tant d'un point de vue scientifique que sociétal. De par son principe, mais également compte tenu du caractère fécond des travaux actuellement menés en recherche clinique thérapeutique er fondamentale, le neurofeedback s'impose donc bien comme une technique du présent.

L'objet de cette journée est de rassembler et confronter les opinions d'experts afin d'établir un état des lieux et de structurer la pratique clinique et scientifique du neurofeedback dans les années à venir en France.

(Les titres des interventions sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de changer)

Conférence d'ouverture

Le TDAH nouveaux enjeux, nouvelles pratiques

Diane PURPER-OUAKIL. PU-PH.CHU Montpellier, lnserm U-894 Paris

Neurofeedback et EEG

Neurofeedback et TDAH · niveaux de preuve et facteurs pronostics

Martijn AR NS. Directeur de la Research lnsliwte, Brainc/inics. Utrecht University

Analyse de source EEG et neurofeedback

Marco CONGEDO. Chargé de recherche CNRS, Université Grenoble A lpes. GIPSA lab

Neurofeedback et IRMf

Quel symptôme psychiatrique cible pour le neurofeedback guidé par IR Mf ?

Renaud JARDRI , PU-PH. CHU Lille. SCALAB CNRS, UMR-9193

Neurofeedback et IRMf . Intérêts cliniques

David MEHLER. MD PhD. Cardiff University

Apprentissage et neurofeedback

Modèle d'apprentissage en neurofeedback de l’intégration du signal à la plasticité cérébrale François VIALATTE. Maître de conférences, Laboratoire Plasticité du Cerveau. CNRS UMR-8249 , ESPCI ParisTech. PSL Research University

Co apprentissages entre humains et machines en neurofeedback et interfaces cerveaux machines Fabien LOTTE. Chargé de recherche INRIA. Bordeaux Sud-Ouest.LaBRI - équipe Potioc

Conférence de clôture

L'enjeu sociétal du neurofeedback

Michel LE VAN OUYEN, Directeur de recherche. Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICMJ. Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

Table ronde

Comment organiser la recherche et la clinique autour du neurofeedback en France ?

Sous la présidence de l'AFPBN

Comité d'organisation et scientifique JM Batail (R ennes). S Bioulac (Bordea ux). P Courtet (Montpellier). C Daudet ( Bordeaux). D Drapier (Rennes). T Fovet (Lille). M le Van Quyen (Paris). A Lecuyer (R ennes), JA Micoulaud-Franchi (Bordeaux).D Purper-Ouakil (Montpellier)

Inscription gratuite et obligatoire :

https://docs.google.com/forms/d/1ak_Q715xHxHVWaeTQ7p4p34QsFvfKbAOnGbRthampn8/viewform

[dans la limite des places disponibles)

Lieu

Institut du Cerveau et de la Moelle épinière - Hôpital Pitié Salpêtrière - Paris

Publié dans Agenda, TDAH