Cycle de conférences - Des premiers apprentissages aux savoirs scolaires - 2016

Publié le par ANAE

Cycle de conférences - Des premiers apprentissages aux savoirs scolaires - 2016

Premier cycle des conférences nationales FFPP « À la découverte de la psychologie d’aujourd’hui : des premiers apprentissages aux savoirs scolaires ».

Limoges

Ces rencontres auront lieu à la Bibliothèque francophone multimédia, le 1er mardi de chaque mois, de février à juin, de 18h à 19h30. Avec le concours de la Coordination régionale FFPP Limousin.

2 février 2016 - L’ORIGINE DES PREMIÈRES CONNAISSANCES DU BÉBÉ - ROGER LECUYER

La recherche a permis de mettre en évidence des savoirs humains si précoces que beaucoup de spécialistes ont pensé qu’il était impossible que ces savoirs soient acquis. Ces données ont donc constitué une relance du point de vue innéiste, sous la forme du nativisme : un noyau de connaissances sur les règles simples de relations entre les objets ou entre les personnes serait présent dès la naissance. Pourtant, nous savons maintenant décrire des apprentissages très précoces (même chez le foetus) et très rapides. La conférence présentera les méthodes de recherche permettant d’étudier les connaissances précoces et décrira quelques exemples de ces connaissances, et leurs limites. Quelques conséquences éducatives seront abordées.

1er mars 2016 - LE PSYCHOLOGUE, LE HANDICAP ET LA LOI DE 2005 - DANIEL MELLIER

En France, la loi de 2005 s’appuie sur un modèle social alors que les psychologues ont été plutôt formés à une compréhension individuelle du handicap. Après un rappel des composantes du modèle de processus de production du handicap, nous évaluerons le défi posé aux psychologues et à la psychologie d’aujourd’hui tant dans la perspective des recherches fondamentales que dans celle de la pratique clinique, notamment dans le champ de la psychologie du développement.

5 avril 2016 - MAÎTRISER LE LANGAGE ORAL N’EST PAS SEULEMENT UNE AFFAIRE DE GRAMMAIRE ET DE VOCABULAIRE ! - VIRGINIE LAVAL

Produire des phrases bien formées, avoir du vocabulaire, maîtriser les temps des verbes, etc., autant de compétences nécessaires à la maîtrise du langage oral mais insuffisantes dans la vie quotidienne. Dans les interactions sociales, on observe que la signification d’une phrase varie en fonction de la situation sociale. On peut dire « j’ai mal à la tête » pour demander de baisser la musique, ou encore « ce film était génial » avec une voix blasée et monotone pour signifier strictement l’inverse. Ces exemples montrent que le langage oral n’est pas toujours transparent, et nécessite pour être compris des compétences qui dépassent les règles de la langue. Ces compétences sont indispensables pour s’insérer de façon harmonieuse dans la vie quotidienne, en particulier à l’École.

3 mai 2016 - ORTHOGRAPHIER : UNE DIFFICULTÉ POUR TOUTES ET TOUS - MICHEL FAYOL

Au cours des deux dernières décennies, le niveau des performances en orthographe a significativement diminué. Cette conférence se propose de dresser un bilan de ce que nous savons de cette baisse et d’en envisager les raisons. En nous appuyant sur la comparaison de différents systèmes orthographiques et en faisant appel aux recherches portant sur l’apprentissage, nous montrerons quelles sont les difficultés majeures chez l’enfant comme chez l’adulte et nous envisagerons des solutions possibles.

7 juin 2016 - LE RACISME DE L’INTELLIGENCE - JEAN-CLAUDE CROIZET

Avec la découverte de la première échelle métrique de l’intelligence par Binet et Simon en 1905 est apparu que les enfants issus de milieux favorisés avaient en moyenne un âge mental supérieur à celui de leurs pairs des milieux populaires. Ce lien, maintes fois observé entre origine sociale et aptitude intellectuelle, marque l’histoire de la psychologie de l’intelligence. Depuis plus d’un siècle, le concept d’intelligence a ainsi connu un double destin : objet scientifique – c’est un des thèmes les plus étudiés en psychologie – et objet de controverses – il est au coeur de la grande polémique sur l’inné et l’acquis. Dans le cadre de cette présentation, nous montrerons que la réussite à une épreuve intellectuelle est très sensible à son contexte de production au point que certains changements d’apparence mineurs bousculent les hiérarchies de performance. Nous présenterons des recherches qui indiquent que les croyances essentialistes sur l’intelligence contribuent aux écarts de performance intellectuelle. Nous proposerons ainsi de rendre visibles certaines des logiques sociales qui participent à la reproduction et à la légitimation des inégalités sociales.

Inscriptions en ligne : www.conferences.ffpp.net (paiement en ligne) 

Tarifs : - Public : 10,00 €. - Abonnement possible pour 5 conférences : 40,00 € (uniquement sur inscription en ligne). - Adhérents FFPP : 5,00 €. - Étudiant : 5,00 € (présentation carte étudiant à l'entrée de la conférence)

Inscriptions possibles sur place, tarif : 10,00 €. Paiement en espèce ou par chèque. Tarif étudiant 5,00 €, uniquement sur place sur présentation de la carte d'étudiant. 

Horaire : De 18h00 à 19h30 

Adresse : Bibliothèque francophone multimédia, 2 place Aimé Césaire, 87000 LIMOGES  http://www.bm-limoges.fr/centre_ville.htm l 

Contact : ffpp.limousin@gmail.com

Publié dans agenda