ANAE N° 142 - Apports de l'oculométrie (Eye-Tracking) en psychologie du développement

Publié le par ANAE

ANAE N° 142 - Apports de l'oculométrie (Eye-Tracking) en psychologie du développement

ANAE N° 142

Vol 28 – Tome III – année 2016

Juillet 2016

Apports de l’oculométrie (Eye-Tracking) en psychologie du développement et dans les troubles neuro-développementaux

Dossier coordonné par le Pr Carole Tardif (Université d’Aix-Marseille), le Dr Joëlle Martineau (Université de Tours) et le Pr Édouard Gentaz (Université de Genève)

Ce dossier est consacré à des recherches menées dans le champ de la psychologie du développement et de la psychopathologie développementale. Les travaux exposés ici s’intéressent à des populations au développement typique (bébés et enfants) et atypique (enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme - TSA) et étudient particulièrement le domaine de la cognition sociale. Ces travaux ont tous été réalisés au moyen de de l’oculométrie (technique d’eye-tracking) dont l’apport est considérable en psychologie du développement et dans les troubles neurodéveloppementaux, comme le souligne le titre de ce numéro. Ils permettent notamment d’affiner la compréhension en particulier des expressions faciales, le traitement des visages, les interactions sociales, l’orientation sociale, les comportements pro- et anti-sociaux, la reconnaissance des émotions, et l’anticipation oculomotrice. En effet, ces habiletés, fonctions ou comportements, peuvent être explorés par diverses procédures expérimentales ayant recours à de multiples paradigmes, d’autant mieux que l’introduction des systèmes d’enregistrement des mouvements oculaires a apporté une aide supplémentaire à l’investigation des capacités cognitives, sociales, émotionnelles dans des populations souvent complexes à étudier du fait des limites du langage (bébés, très jeunes enfants) ou des particularités de communication et d’interaction sociale (TSA). L’oculométrie fournit alors des informations intéressantes sur la localisation précise de la fixation de l’attention visuelle du sujet sur la scène présentée à l’écran (et notamment sur différentes zones d’intérêt), tandis que le suivi du regard renseigne sur l’exploration oculaire de cette scène grâce aux mesures de latence portant sur les saccades, durées de fixation, alternances, etc., qui mettent en évidence le comportement d’exploration visuelle et la réactivité pupillaire.

Dans le domaine de l’autisme, ces techniques non-invasives pourraient aussi devenir un atout pour améliorer l’aide au diagnostic précoce, notamment grâce à une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques et psychologiques qui sous-tendent les symptômes observés. Par exemple, une moindre fixation visuelle sur les visages, et notamment les yeux du partenaire d’interaction, repérée très tôt au cours du développement, pourrait être un indice précurseur de difficultés potentielles à surveiller, notamment dans les fratries à fort risque pour lesquelles les trajectoires développementales de fixation et d’engagement visuel des jeunes enfants à risque seraient, alors, explorées de façon régulière et systématique. Il y a sans doute là un véritable enjeu sociétal et de prévention

Carole TARDIF, Joëlle MARTINEAU et Édouard GENTAZ

Acheter le N° 142 

S’abonner ou se réabonner pour 2016

Ce numéro fait partie de l’abonnement 2016, Vol 28 N° 140 à 145

SOMMAIRE

Éditorial

Réfléchir à nos formations académiques en psychologie pour mieux préparer l’avenir É. GENTAZ

DOSSIER

Avant-Propos - Les approches oculométriques en psychologie du développement et dans les troublesneurodéveloppementaux C. TARDIF, J. MARTINEAU & É. GENTAZ

Exploration oculaire du visage et expression faciale au cours de la première année de la vie chez le jeune enfant : une approche qualitative du développement cognitif et social J.-Y. BAUDOUIN, K. DURAND, R. SOUSSIGNAN & B. SCHAAL

La reconnaissance intermodale des émotions : apports de l’analyse des mouvements oculaires lors du décodage d’expressions faciales émotionnelles chez les bébés âgés de 6 mois. A. PALAMA, J. MALSERT, E. ARNAUTOVIC, I. HUMAIR, D. GRANDJEAN & É. GENTAZ

L’évaluation des comportements pro versus antisociaux chez le jeune enfant : apport de l’oculométrie C. WALLEZ, C. SCOLA, C. HOLVOET & H. MEUNIER

Oculométrie et anticipation : apport dans la compréhension du développement cognitif typique et atypique J. BRISSON & A. L. SORIN

L’orientation sociale chez les jeunes enfants avec un trouble du spectre de l’autisme : apports des techniques d’oculométrie M. FRANCHINI, É. GENTAZ & M. SCHAER

Interactions sociales : explorations oculaires et pupillométrie dans l’autisme de l’enfant J. MARTINEAU, N. HERNANDEZ, L. ROCHE, J. MALVY, Y. MOFID, C. BARTHELEMY, J.-C. ELIAN & F. BONNET-BRILHAULT

Ralentir les mouvements du visage pour mieux l’explorer : une étude en oculométrie auprès d’enfants avec troubles du spectre de l’autisme C. TARDIF, A. CHARRIER & B. GEPNER

VARIA

Les services offerts au Québec aux jeunes enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme :description du programme d’Intervention Comportementale Intensive (ICI) par des professionnelsimpliqués dans sa mise en oeuvre É. CAPPE, F. BAILLY, A. PAQUET & C. DIONNE

Acheter le N° 142

S’abonner ou se réabonner pour 2016

Ce numéro fait partie de l’abonnement 2016, Vol 28

  • N° 140 – TDAH qu’en est-il en 2016 ? par Francine Lussier, Cenop, Québec
  • N° 141 - La Rééducation Neuropsychologique dans les troubles du neurodéveloppement ou des troubles cognitifs chez l’enfant Numéro Coordonné par G. Bussy, PhD, CHU Saint Etienne, Fondation OVE & C. Seguin, Neuropsychologue, Unité de recherche clinique, Hôpital Nord Ouest
  • N° 142 - Les approches oculométriques en psychologie du développement et dans les troubles neuro développementaux Coordonné par Carole Tardif et Edouard Gentaz
  • N° 143 - Plasticité Cérébrale et apprentissages (à confirmer)
  • N° 144 - Habiletés parentales Coordonné par Céline Clément
  • N° 145 - Epilepsie et troubles des apprentissages Coordonné par le Pr Stéphane Auvin, Paris-Diderot University, Child Neurology Department & INSERM U1141, DHU Protect Robert

Abonnez-vous et recevez tous les numéros de l’année 2016, Vol 28, N° 140 à 145

Vous bénéficierez également, si vous relevez du tarif « PROEFESSIONEL » ou « ETUDIANT» d’un tarif très préférentiel sur les N° des années précédentes.

Et 10% sur les formations ANAE

Publié dans ANAE - La Revue, autisme