Soutenance - Modélisation cognitive computationnelle de la lecture de textes chez les enfants - 11 juillet 2016

Publié le par ANAE

Modélisation cognitive computationnelle de la lecture de textes chez les enfants

Soutenance de la thèse d'Alex Pereida da Silva

11 juillet 2016 - à 14 heures

Lieu : Amphi de la MSH - 1221 avenue centrale - Domaine universitaire - St Martin d’Hères Ecole Doctorale : Electronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Directeur de thèse : Anne GUERIN-DUGUE

Composition du jury : Jean-Yves Antoine (rapporteur, Tours), Benoît Leblanc (rapporteur, Bordeaux), Sébastien Miellet (examinateur, Bournemouth, Angleterre), Erik Reichle (examinateur, Southampton, Angleterre, en visioconférence), Anne Guérin-Dugué (directrice, Grenoble), Jean Ecalle (co-directeur, Lyon), Benoît Lemaire (co-encadrant, Grenoble).

Résumé: L'apprentissage de la lecture nécessite notamment d'acquérir une coordination fine des mouvements des yeux, de l'attention et des traitements lexicaux afin de permettre une lecture fluide et efficace. Contrairement à ce que nous ressentons, le comportement des yeux est très complexe et dépend de plusieurs facteurs liés aux propriétés du langage, aux connaissances lexicales, à l'expertise en lecture de l'individu et à la nature de la tâche.

L'étude des différences interindividuelles entre les experts, les bons et les faibles lecteurs peut nous aider à mieux comprendre les processus sous – jacents de la lecture. Le contrôle fin des mouvements des yeux peut être étudié en recourant à des analyses statistiques ou à des modèles computationnels qui simulent les processus de la lecture et reproduisent des mouvements oculaires, spatialement et temporellement.

Dans ces travaux de thèse, nous avons utilisé les analyses statistiques et la modélisation computationnelle pour comprendre pourquoi nous observons des différences dans les comportements en lecture entre différents groupes d'âge (adultes vs enfants) et au sein du même groupe d'âge (faibles vs bons lecteurs).

Ainsi, les changements observés entre ces différents groupes peuvent être expliqués par des différences dues à l'effet du développement du contrôle oculomoteur et/ou des compétences en lecture. Une question fondamentale est la compréhension de la cause et de l'effet de ces changements au niveau des mouvements des yeux.

Ainsi, les questions cruciales auxquelles nous tenterons de répondre sont les suivantes :

  • Quelles sont les différences au niveau des comportements oculomoteurs entre les différents groupes d'âge des lecteurs (adultes vs enfants) ?
  • Pourquoi observons- nous ces différences ?
  • Pour un public ciblé d'enfants, quelles sont les caractéristiques des comportements oculaires sur les mots, en termes de fixations, de saccades ?
  • Comment en rendre compte dans une démarche de modélisation des processus oculomoteurs de la lecture ?