Remise en question de l'hypothèse de la consolidation mnésique : Arguments, conséquences et applications thérapeutiques - 27 fev 2017

Publié le par ANAE

Cycle des Conférences CRNL 2017

 

Lundi 27 février 2017 à 12h

 

"Remise en question de l'hypothèse de la consolidation mnésique : Arguments, conséquences et applications thérapeutiques"

 

Pascale Gisquet-Verrier, DR CNRS, NeuroPsi UMR 9197, Univeristé Paris-Saclay.

 

 

D’après l’hypothèse de la consolidation/reconsolidation, les souvenirs récemment acquis ou réactivés passent progressivement d’un état labile, à un état stable grâce à des processus qui requièrent la formation de nouvelles protéines. Au cours de cet exposé, j’aborderai l’historique de cette hypothèse, j’exposerai des données qui sont incompatibles avec cette position et proposerai une hypothèse alternative. La validité de cette proposition, ainsi que ses conséquences tant au niveau conceptuel que thérapeutiques seront ensuite examinées.

 

http://www.alphamailing.fr/files/8/Titre_-_resume_P._GISQUET.pdf

 

Amphithéâtre Margaux Hemingway, Bâtiment IDEE Entrée Est du Groupement Hospitalier Est - 59 bd Pinel (accès Bd Laurent Bonnevay) à Bron