La vie secrète des enfants sur NT1 - 4 épisodes dont 2 inédits - 28 mars 2017 à 20 h 50

Publié le par ANAE

LA VIE SECRÈTE DES ENFANTS

Mardi 28 mars 2017 à 20:50

sur NT1

Suite au succès  de l’émission La Vie Secrète des Enfants sur TF1 les 8 & 15 janvier dernier (2,2 millions de telespectateurs), le groupe TF1 a décidé de faire un deuxième shot sur sa chaîne NT1 le mardi 28 mars prochain à 20 h 50. Ils diffuseront une soirée complète avec 4 épisodes de 45 minutes dont 2 épisodes totalement inédits.

Ils sont douze, six filles et six garçons…

Ils ont entre 4 et 5 ans…

Ils ne se connaissent pas…

Leur rencontre a été filmée grâce à un dispositif exceptionnel de 24 caméras, une première à la télévision.

Durant dix jours, tout a été observé de leurs journées passées ensemble.

Comment ils se comportent quand ils ne sont qu’entre eux…

Comment chacun trouve sa place au sein du groupe…

Comment chacun gère ses émotions…

Comment se vivent les rapprochements et les oppositions, les joies et les peines.

 

Trois experts du comportement et de la psychologie de l’enfant, Edouard Gentaz, Léonard Vannetzel et Solange Denervaud, permettent de comprendre comment les relations sociales se mettent en place et évoluent au sein d’un groupe d’enfants de 4 ou 5 ans.

 

Quelles sont les aptitudes et les compétences des enfants de cet âge ?

Comment vivent les enfants quand ils sont entre eux… à l’abri du regard des parents ?

 

Vous allez tout voir et tout savoir…

Bienvenue dans La vie secrète des enfants !

Entretien avec Edouard Gentaz

Directeur de recherche au CNRS en détachement et professeur à l’Université de Genève en psychologie du développement, Edouard Gentaz donne dans «La vie secrète des enfants» des clés essentielles pour mieux comprendre la psychologie des enfants.

 

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?

Je suis sensible à tout ce qui touche à la diffusion du savoir. Les études scientifiques sur la psychologie de l’enfance sont très nombreuses. Cependant, les connaissances produites par les chercheurs du monde entier sont trop peu diffusées auprès du grand public ou alors de façon trop partielle. Nous souhaitions toucher le plus grand nombre en délivrant un discours sur le développement psychologique global de l’enfant accessible à tous tout en restant fiables sur l’information scientifique donnée.

 

Quel est votre rôle dans l’émission ?

J’interviens aux côtés de Léonard Vannetzel. Il joue le rôle du psychologue praticien et moi, celui du chercheur. Nous délivrons ainsi deux points de vue sur les comportements que l’on observe classiquement chez les enfants. Beaucoup d’ouvrages s’intéressent à une pathologie particulière (autisme, anorexie, dyslexie…) mais nous avons volontairement fait le choix de ne pas axer sur ces développements atypiques.

 

Vous connaissez très bien les enfants, avez-vous été étonné malgré tout ?

A l’âge de 4/6 ans, les capacités des enfants sont incroyables et leurs apprentissages sont incessants, innombrables et très rapides. Prêts à explorer le monde, ils sont intéressés par la plupart des activités proposées et disponibles. Habitué à identifier et comprendre des observations théoriques, j’ai trouvé très intéressant de voir que ces comportements pouvaient être bien présents mais aussi comment ils pouvaient varier selon les enfants et les situations. Etre témoin de la spontanéité dont font preuve les enfants donne encore plus de force aux cours que je dispense. Leurs at titudes altruistes sont particulièrement touchantes.

Entretien avec Léonard Vannetzel

Psychologue, spécialisé en psychologie de l’enfant et en neuropsychologie, Léonard Vannetzel est responsable d’ANAE Formations, rédacteur en chef de la revue scientifique ANAE (Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant).

 

Pourquoi avez-vous accepté de participer à ce projet ?

La rencontre avec l’équipe de production a créé un déclic. J’ai rapidement identifié leurs valeurs intellectuelles, leur rigueur, leur humanisme et leur engagement réel dans des principes éthiques puissants tant auprès des experts que des familles. Le projet proposait de m’associer à absolument toutes les phases du documentaire. Il visait un concept audiovisuel tout à fait nouveau, moderne, rigoureux, frais et intelligent pour explorer de nouveaux terrains de savoir sur les lois du développement de l’enfant. J’ai finalement accepté le défi de cette aventure. Et aujourd’hui, si c’était à refaire, je le referais sans aucune hésitation.

 

Quel est votre rôle dans l’émission ?

J’ai été associé, avec mon collègue Edouard Gentaz, à toutes les étapes, les réflexions, les décisions de cette aventure qui s’est progressivement dessinée comme un travail d’équipe. Dans le cadre du documentaire, mon rôle consistait non seulement à observer, à analyser et à expliquer les réactions, les émotions, les comportements, les raisonnements et les acquisitions des enfants, tant à l’échelle individuelle que collective, mais aussi à ajuster, avec l’équipe de production, le déroulé du documentaire selon l’évolution de ce que nous remarquions.

Nous avons ainsi pu aborder une très large partie des notions, des concepts et des connaissances disponibles en psychologie pour comprendre le développement psychologique normal de l’enfant. Bien souvent, nous avons pu, à partir de nos observations, extrapoler des raisonnements connexes liés au développement de l’espèce humaine. Un exercice difficile mais passionnant. Par exemple, nous avons pu expliquer l’évolution du contrôle de soi chez l’être humain grâce à la célèbre expérience du marshmallow.

Au cours de cette expérience connue depuis les années 60, on propose à un enfant un marshmallow et on lui en promet un deuxième s’il résiste à la tentation de manger le premier. L’observation des enfants permet de comprendre leurs incroyables capacités à échafauder des stratégies, à s’inventer des scénarii et à se soutenir les uns les autres pour résister.

 

Entretien avec Solange Denervaud

Ancienne enseignante à l’Ecole Montessori Vevey en Suisse, doctorante en neurosciences à l’Université de Genève (CISA). Dans «La vie secrète des enfants», elle accueille et accompagne les enfants tout au long de leurs journées.

 

Comment avez-vous été amenée à participer à ce projet ?

Fascinée par le développement des enfants, j’ai choisi de reprendre mes études après quelques années d’enseignement. J’ai suivi une formation scientifique en bio-ingénierie à l’Ecole polytechnique de Lausanne et ensuite un doctorat en neurosciences à l’Université de Genève sous la supervision d’Edouard Gentaz. C’est d’ailleurs lui qui m’a parlé du projet. L’intérêt porté à la compréhension de l’enfant dit «normal» est finalement assez récent. Je trouvais captivant d’expliquer et de montrer comment les émotions se lient aux apprentissages. Promouvoir les secrets l’enfance auprès d’un large public est un projet passionnant.

 

Quel rôle jouez-vous auprès des enfants ?

Je ne les avais pas rencontrés avant le début du tournage. J’anime et j’orchestre les activités proposées. A cet âge, les enfants ont besoin d’un adulte référent. Cela les aide à prendre leurs repères et à mieux se structurer. Chaque activité est préparée à l’avance. Nous abordons toutes les thématiques pour donner un maximum de clés.

  • Pourquoi un enfant s’isole ?

  • Pourquoi s’excite-t-il tout à coup ?

  • Pourquoi faut-il lui répéter plusieurs fois la même chose ?

 

Beaucoup de parents se demandent comment aider leur enfant. Une meilleure compréhension de leur développement permet d’ajuster son comportement, d’avoir plus de patience, de prendre des situations avec humour… Comprendre que le monde des enfants est parfois bien différent de celui des adultes nous permet de faire preuve de plus de bienveillance dans nos relations. Il est donc important que le monde scientifique communique et vulgarise ses connaissances.

Pour aller plus loin…

 

Partant de situations concrètes rencontrées quotidiennement par les parents, les auteurs répondent aux questions que tous sont amenés à se poser :

  • pourquoi mon enfant a-t-il peur du noir ?

  • A-t-il la notion du bien et du mal ?

  • Sera-t-il plutôt Picasso ou Einstein ?

  • Pourquoi ne fait-il pas ce que je lui demande ?

  • Mon enfant a un ami imaginaire, dois-je m’inquiéter ?

 

En décodant les comportements de nos enfants, les auteurs nous donnent les clés pour comprendre ce qui se passe dans leur tête et pour les aider à s’épanouir.

 

  • Comment accompagner leur développement psychologique ?

  • Quels sont leurs besoins ?

  • Quelles sont leurs compétences dans les domaines affectifs, sociaux, cognitifs ou sensorimoteurs?

  • Comment se développent-elles ?

 

Tels sont les thèmes abordés dans cet ouvrage, à travers des questions simples et des réponses claires, scientifiques et accessibles à tous, parents, grands-parents, étudiants, professionnels de la petite enfance ou toute personne désireuse de mieux comprendre les comportements de l’enfant à l’âge où tout se met en place.