Allocation de Thèse - développement et apprentissage conceptuel - au LEAD (CNRS) - Université de Bourgogne Franche-Comté

Publié le par ANAE

Thèse (PhD) en psychologie à l’université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, Laboratoire d'Etude de l'Apprentissage et du Développement (LEAD, UMR CNRS 5022).

 

Thème de la thèse:

 

Apprentissage et généralisation de nouveaux concepts :

le rôle de la comparaison

 

Financement : Allocation de recherche du ministère. Ecole doctorale Environnements-Santé - « Contrat doctoral des Universités », Concours 2017.

 

Promoteurs : Jean-Pierre Thibaut (PR) et Arnaud Witt (MCF), co-directeurs.

 

Thème : La thèse portera sur l’apprentissage et le développement conceptuel de l’enfant, en développement typique et pourra comporter un volet sur le développement atypique, notamment la déficience intellectuelle. Elle portera sur les situations susceptibles de favoriser les apprentissages conceptuels.

 

Résumé : La situation la plus couramment utilisée pour permettre à l’enfant d’acquérir de nouveaux concepts consiste à présenter un objet en un seul exemplaire, accompagné d’une légende le désignant. C’est notamment le cas dans la plupart des imagiers qui sont utilisés dans les ouvrages pour enfants, scolaires ou non. Mais cette situation d’apprentissage est-elle optimale ? Ce n’est pas ce qu’indique la littérature. Les situations de comparaison (deux items ou plus) lors de l’apprentissage seraient plus propices à la conceptualisation que des situations sans comparaison (Namy & Gentner, 2002 ; Augier & Thibaut, 2013).

 

La présentation simultanée rendrait saillantes des dimensions qui resteraient peu saillantes si les items étaient présentés séparément. Reste cependant à déterminer quels types d’exemples (proches ou éloignés sémantiquement les uns des autres) et combien d’exemples doivent être présentés pour permettre aux enfants de tirer le plus profit de ces situations de comparaison. Ces questions ont été très peu étudiées de manière systématique (e.g. Thibaut & Witt, 2015). Dans une tâche d’apprentissage et de généralisation d’un nouveau nom, avec comparaison, nous manipulerons le nombre d’items présentés lors de la phase d’apprentissage, la distance sémantique entre les items d'apprentissage, ainsi que la distance entre les items d'apprentissage et les items de généralisation.

 

L’analyse des mouvements des yeux permettra d’investiguer les stratégies déployées. Les implications pédagogiques de ce travail de recherche sont nombreuses et devraient conduire à établir une série de recommandations quant à la manière de structurer des situations éducatives favorisant la découverte des dimensions conceptuelles, pertinentes mais souvent non saillantes perceptivement, des objets d’apprentissage. Les études menées dans une perspective développementale mais aussi psychopathologique permettront d’adapter ces recommandations en fonction de l’âge de l’enfant et de ses besoins éducatifs spécifiques.

 

 

Responsables scientifiques : N’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire.

Jean-Pierre Thibaut : jean-pierre.thibaut@u-bourgogne.fr, tel +33 (0)3 80 39 57 56 Arnaud Witt : arnaud.witt@u-bourgogne.fr, tel : +33 (0)3 80 39 57 63

 

Informations pratiques pour déposer une candidature: Le financement est un contrat doctoral des Universités (allocations de thèse de 3 ans) mis au concours cette année par l’école doctorale Environnements-Santé.

Les dossiers de candidature – par voie électronique uniquement - doivent parvenir au plus tard le 21 mai 2017, 23h59 (datation de l’envoi électronique du dossier par le candidat) à l’Ecole Doctorale ES à l’adresse suivante :

 

josette.thery@u-bourgogne.fr

 

Personne à contacter à l’Ecole Doctorale : Josette Théry – 03-80-39-38-60

 

Les candidat(e)s sélectionné(e)s seront convoqué(e)s pour les auditions qui se dérouleront les 04, 05 et 06 juillet 2017 à BESANCON - FRANCE

 

Plus d’informations, sur http://www.ecoledoctoralee2s.com/sujets-contrat-doctoral--2017.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :