Offre de stage master - Aide au développement d'un outil langagier bilingue LSF-français

Publié le par ANAE

Offre de stage Master 1 ou 2 de Linguistique/TAL

 

TITRE : Aide au développement d’un outil langagier bilingue LSF-Français centré sur l’acquisition de la temporalité

  

Stage financé par la DGLFLF, Projet « Temporalité linguistique en LSF et français écrit »

 

 

Le présent projet a pour objet d’étude l’acquisition d’un certain nombre de notions linguistiques liées à l’expression de la temporalité chez l’enfant sourd. On note en effet que desproblèmes sont rencontrés par ces enfants pour maîtriser l’expression de la temporalité, en Langue des Signes Française (LSF) comme en français écrit. L’objectif du projet est de développer un premier prototype d’aide à l’acquisition (par des exercices d’entraînement) des notions et structurations que nécessite l’expression de la temporalité dans toutes les langues utilisées par les enfants sourds. Cet outil s’adossera aux travaux menés en psycholinguistique de la LSF et en TAL. Il sera centré sur les unités adverbiales temporelles.

 

Les outils d’évaluation de la LSF sont absents des terrains éducatifs et orthophoniques (Bogliotti C., Puissant-Schontz, L. et Heouaine, S.,

(2013) ; Cristini, M & Bogliotti C., 2015). En effet, les recherches linguistiques sur la LSF sont relativement récentes et les rares descriptions linguistiques et psycholinguistiques ne permettaient pas d’envisager de développer de tels outils. C’est donc à partir de ces modélisations proposées par Battistelli (2008) et Filhol (2012) que nous allons élaborer cet outil visant à développer les compétences en temporalité linguistique, et ce, pour les deux langues utilisées par les enfants sourds. Cet outil d’entraînement serait proposé sous la forme d’une application à télécharger. Il seraconstitué de plusieurs modules :

un module « temporalité en LSF », un module « temporalité en français écrit » et un module « français écrit vers LSF » et « LSF vers français écrit ».

 

Conditions: LSF, Français écrit, Traitement automatique des langues (TAL), temporalité linguistique

 

Description du poste

 

Le stage prendra part au développement du 3ème module, celui visant à assurer la traduction LSF-français écrit (et inversement). Il sera centré sur les marques temporelles du type des adverbiaux temporels et se déroulera en deux phases :

 

1) Une phase de modélisation linguistique et formelle à partir du sous ensemble seulement d’expressions d’expressions temporelles adverbiales considéré dans (Filhol 2012, 2014). Il s’agira d’établir les règles de passage avec le formalisme de (Battistelli et al. 2008) (Teissèdre 2012).

 

2) Lister les manques à combler côté description formelle de la LSF et compléter le passage LSF-français écrit en étendant le sous ensemble considéré à d’autres expressions temporelles adverbiales et en incluant également certains connecteurs.

 

En fonction des avancées au LIMSI de projets parallèles permettant la synthèse (génération) de ces expressions, on pourra tester les expressions produites avec des avatars comme support d'animation.

 

Profil souhaité

 

- Formation en cours : Master 1 ou2 en Linguistique ou linguistique  informatique.

 

- Curiosité et capacité d'explorer de nouveaux domaines en linguistique.

 

- Des connaissances en TAL seront un plus, mais ne sont aucunement  prérequises. Un soutien sera assuré par les encadrants an cas  d’absence de connaissances en TAL. Du reste, le sujet sera adapté en  fonction du niveau et des types de compétences en TAL du (de la)  candidat(e).

 

- La maîtrise de la LSF est vivement souhaitée mais ne sera pas source  de sélection (un cours intensif de LSF aura lieu pendant le stage)

 

Conditions

 

Contrat : stage conventionné 4 à 6 mois rémunéré

 

Début : février 2018

 

Lieu : laboratoire MoDyCo ou laboratoire LIMSI

 

Encadrants : Delphine Battistelli (MoDyCo), Caroline Bogliotti (MoDyCo), Michael Filhol (LIMSI)

 

Merci d'envoyer votre candidature aux trois adresses suivantes :

 

delphine.battistelli@parisnanterre.fr

 

caroline.bogliotti@parisnanterre.fr

 

michael.filhol@limsi.fr

 

Documents souhaités : CV, lettre de motivation, relevés de notes M1 et M2.

 

Bibliographie 

Battistelli D., Couto, J., Minel, J.L., Schwer S. (2008) Representing and visualizing calendar expressions in texts, in Actes STEP’08 (Symposium on Semantics in Systems for Text Processing), 22-24 septembre 2008, Venise.

 

Bogliotti C., Puissant-Schontz, L. & Heouaine S. (2013) Assessing morphosyntactic skills in French Sign Language , TISLR11 Theoretical Issues in Sign Language Research, 10-13 juillet 2013

 

Cristini M. & Bogliotti, C. (2015) The phonology of French Sign Language

(LSF) : non-sign repetition and discrimination tests, ICSLA15, Amsterdam, 1-3 juillet 2015

 

Filhol, M., Hadjadj, M.N., Choisier A. (2014), Non-manual features: the right to indifference, Representation and Processing of Sign Languages:

Beyond the manual channel, Language resource and evaluation conference (LREC), Iceland.

 

Teissèdre,C(2012)Analyse sémantique automatique des adverbiaux de localisation temporelle : application à la recherche d’information et à l’acquisition des connaissances, thèse de doctorat, Université Paris-Ouest Nanterre La Défense.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :