Une continuité éducative réussie : à quelles conditions ? - 5 et 6 décembre 2018

Publié le par ANAE

Une continuité éducative réussie : à quelles conditions ?

 

 5-6 décembre 2018 - Université de Caen 

Campus 2 - Amphi S3 049 

 

Présentation

Les journées sur l’enfance au quotidien connaîtront pour l’année 2018 leur 10e anniversaire. Pour cette occasion, la manifestation se déroulera sur deux jours et prendra la forme d’un colloque national.

 

La thématique et l’organisation de l’Enfance au quotidien sont le fruit des chercheurs réunis au sein de l’équipe EJAID du CIRNEF. Cette équipe conduit depuis 2017 officiellement, date de la création du CIRNEF mais de fait depuis 2015 sa nouvelle cohérence et ses projets autour des acteurs impliqués dans l’éducation et de leurs interactions.

 

Le thème choisi pour cette date anniversaire, celui de la continuité éducative, soulève des questions transversales à l’ensemble des chercheurs réunis dans EJAID, qui préoccupent également les professionnels avec lesquels l’équipe travaille

 

S’interroger sur les conditions d’une continuité éducative réussie suppose de concevoir l’éducation sous toutes ses déclinaisons, dans la multiplicité des acteurs, des lieux et des temps qui y participent. Plus précisément, la thématique amène à considérer l’éducation formelle (à l’école principalement) et non formelle (dans cette école et dans d’autres espaces tels que l’espace domestique, les lieux d’activité périscolaire et extrascolaire, la rue et d’autres espaces extérieurs, etc.). Elle conduit à s’interroger sur les tiers-temps et tiers-lieux qui participent à l’éducation des enfants et des jeunes. Elle amène à explorer, à partir des acteurs adultes et mineurs étudiés, la diversité des expériences, des points de vue et des valeurs qui les incitent à s’exprimer et à agir. Il s’agit donc d’entrer par les expériences et les motivations des acteurs de terrain, leurs conditions de vie et conditions d’exercice professionnelles, leurs histoires, leurs cultures familiales et professionnelles, leurs représentations sociales et leurs désirs, plus que par les projets politiques et les institutions qui ont pour mission de les mettre en œuvre. La problématique suppose de regarder et d’analyser comment, du fait de ces politiques, et dans le cadre de leurs institutions respectives, ils mettent en place ou non une éducation des enfants et de jeunes qui suppose des éléments de continuité et des ruptures.

 

Dans ce contexte d’altérité ou de diversité entre individus mais aussi entre les temps et les espaces, on interrogera la continuité éducative annoncée ou souhaitée par certains de ces acteurs, mise en place et par conséquent expérimentée. L’ambition des communicants est donc de donner à réfléchir sur ce en quoi consiste cette continuité, et les conditions dans  lesquelles elle se fait ou pourrait se faire pour être réussie. Dans la tradition des journées sur l’Enfance au quotidien, le traitement de la problématique fait la part belle à la manière dont les enfants s’emparent des dynamiques éducatives proposées par les différents adultes avec lesquels ils sont en interaction, la manière dont ils se les approprient, s’en nourrissent pour se construire, grandir, et fonder leurs propres valeurs.

 

La journée est ouverte aux étudiants, aux chercheurs et aux professionnels.

 

Site  https://continuite-educ.sciencesconf.org/

JOUR 1 : LA CONTINUITÉ ÉDUCATIVE
9h : Accueil
9h30-10h30 : TABLE RONDE A
Trois professionnels autour des questions de tiers-temps et tiers-lieux, éducation formelle et éducation informelle
11h-12h : CONFÉRENCE 1
Nathalie Roucous, Maîtresse de Conférences, Université Paris 13, EXPERICE
Loisir et éducation informelle. Pour une discontinuité éducative
12h-12h30 : ÉCHANGES
14h-15h : Deux tables en parallèle
TABLE RONDE B
Trois professionnels autour des questions de continuité école-famille
TABLE RONDE C
Trois professionnels autour des questions de loisirs, jeu et culture dans la continuité éducative
15h30-16h30 : CONFÉRENCE 2
Stéphanie Rubi, Maîtresse de Conférences HDR, Université Bordeaux Montaigne, LACES
Frères et soeurs en jeux. Les ludothèques, partenaires éducatifs des parents
16h30-17h : ÉCHANGES


JOUR 2 : LES CONDITIONS D’UNE CONTINUITÉ ÉDUCATIVE RÉUSSIE
9h : Accueil
9h30-10h30 : TABLE RONDE D
Trois professionnels autour des continuités ou ruptures éducatives dans le domaine du handicap et du médico-social
11h-12h : CONFÉRENCE 3
Denis Poizat, Professeur des Universités, Université Lyon 2, Laboratoire Éducation
Cultures et Politiques / Ne pas désespérer de l’espérance de vie scolaire pour les enfants vivant avec une malformation
12h-12h30 : ÉCHANGES
14h-15h : CONFÉRENCE 4
Valérie Melin, Maîtresse de Conférences, Université de Lille, CIREL
La continuité éducative dans un lycée expérimental dédié au raccrochage scolaire : Quelle articulation entre apprentissage informel et forme scolaire ?
15h-15h30 : ÉCHANGES
15h45-16h30 : Synthèse par Dominique Ottavi, grand témoin, Professeure des Universités, Paris Nanterre , CIRCEFT


ENTRÉE LIBRE sur inscription sur

continuite-educ.sciencesconf.org 


La journée est ouverte aux étudiants, aux chercheurs et aux professionnels.
Elle est agrémentée pour la formation continue : 1 914 14 085 000 16