Journée d'étude - Prématurité et développement langagier - 8 janvier 2019

Publié le par ANAE

Journée d'étude sur le thème Prématurité et Développement Langagier

 

Mardi 8 Janvier 2019 - Paris

 

Université Sorbonne Nouvelle, Campus Censier (13 rue de Santeuil, Paris) - Bâtiment D, Salle D03

 

Depuis une quinzaine d’années, de nombreuses recherches se développent sur le devenir des enfants nés prématurément. D’un point de vue langagier, les auteurs soulignent les effets de la prématurité sur le développement précoce du langage (Nazzi et al., 2015), sur le développement langagier à l’âge préscolaire (Kern, Gayraud, 2007) et scolaire (Crunelle et al., 2003 ; Grooteclaes et al., 2010 ; Le Normand et al., 2000). Toutes ces études relatent des décalages d’acquisition aux différents niveaux langagiers entre ces enfants nés trop tôt et les enfants nés à terme.

 

Des liens possibles sont établis avec des facteurs neurologiques ou cognitifs. L’hypothèse d’un manque d’exposition au langage durant l’hospitalisation est également avancée dans certaines études (Rand, Lahav, 2014 ; Vohr, 2014).

 

Ainsi, les interactions parents-enfant dès la naissance sont primordiales pour l’évolution future de l’enfant, et notamment au niveau langagier (Bruner, 1983, 1987 ; Meltzoff, Moore, 1977 ; Stern, 1977, 2005 ; Tomasello, 2003 ; Trevarthen, 1979, 2003). Or une naissance précoce et l’hospitalisation de l’enfant peuvent altérer la mise en place de ces interactions entre les parents et leur bébé prématuré.

 

L’objectif de cette journée d’étude est donc de faire le point sur les connaissances actuelles concernant les spécificités de l’évolution langagière que présentent les jeunes enfants nés prématurément. Elle permettra de réfléchir aux différents facteurs en cause dans les décalages constatés et de s’interroger notamment sur le rôle des interactions langagières précoces entre les parents et leur nouveau-né hospitalisé. Quels sont les effets d’une naissance prématurée sur les relations et les interactions parents-enfant ? Comment ces spécificités interactionnelles peuvent-elles impacter le développement langagier de l’enfant ?

 

 

Introduction

Anne Salazar Orvig, Professeur Sciences du Langage, directrice de l’équipe d’accueil 7345 CLESTHIA, Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3

9h40 – 10h : Présentation du projet PREMILA : Prématurés et Interactions Langagières

Tiphanie Bertin, MCF Sciences du Langage, Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3, et équipe du projet

10h – 10h40 : Les habiletés langagières des enfants grands prématurés à l’âge préscolaire

Lise Desmottes, logopède-chercheur, CHR de la Citadelle, Liège ; Université de Liège et de Louvain

10h40 – 11h10 : PAUSE

11h10 – 12h30 : Quelles expériences langagières pour le bébé né prématuré ?

Karine Martel, MCF Psychologie du développement, INSHEA, Suresnes

Maya Gratier, PR Psychologie du développement, Université Paris 10- Nanterre

12h30 – 14h : DEJEUNER

14h – 14h40 : Guidance parentale orthophonique : application possible aux enfants prématurés

Marie-Laure Charkaluk, Pédiatre néonatalogiste, Hôpital Saint Vincent de Paul, Lille

14h40 – 15h20 : Retours d’expériences de terrain

Lise Da Costa, Orthophoniste en service de néonatologie, Hôpital de Port-Royal, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris

15h20 – 15h50 : PAUSE

15h50-16h : Témoignages de parents

16h – 17h : Discussion – Table Ronde

Animée par Marie Leroy-Collombel, MCF Sciences du Langage, Université Paris Descartes

17h : FIN DE LA JOURNEE

 

Responsable Scientifique :

Tiphanie Bertin

 

Coordination scientifique :

Tiphanie Bertin

Christine Da Silva Genest

Julien Heurdier

Janina Klein

Marine Le Mené

Caroline Masson

 

Inscription ici

 

Contact : premilaje2019@gmail.com

 

Site : https://premilaje2019.sciencesconf.org/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :