Colloque - Autisme & prise en charge : quelles innovations ? 20-22 oct 2012

Publié le par ANAE

 

maia-autisme-ANAE.png

Colloque

 

AUTISME & PRISE EN CHARGE : QUELLES INNOVATIONS ?

 

20, 21 et 22 octobre 2012

 

Ce colloque répond à la demande croissante d’information sur les prises en charge des enfants avec autisme. Il concerne tous les professionnels intervenant dans l’autisme, les instituts, les services hospitaliers et les parents à titre individuel. C’est une opportunité unique pour écouter et rencontrer des spécialistes français et étrangers de haut niveau avec lesquels un débat s’instaure.

 

 

 

SAMEDI 20 Développement cérébral & thérapies comportementales

 

Ouverture du colloque - Travis Thompson, BCBA, spécialiste américain de l’autisme (voir le site maia-autisme.com)

Complexité des dysfonctionnements du cerveau des personnes avec autisme.

• Discussion sur les corrélations des dysfonctionnements spécifiques du cerveau et le profil de la personne avec autisme.

• Implications sur la prise en charge (intensité et type de l’intervention).

• Par une analyse de diverses études, Travis Thompson présente une distinction entre « autisme pur » et « autisme complexe ».

Travis Thompson

 

Plasticité cérébrale et impact d’une intervention précoce sur le développement de l’enfant.

• Discussion sur la plasticité du cerveau et l’importance d’un démarrage précoce de la prise en charge.

• Les composantes principales d’un programme d’intervention précoce et intensif (« Early Intensive Behavior Intervention ») pour les enfants avec autisme sont analysées.

 

DIMANCHE 21 Développement cérébral & thérapies comportementales (suite) - Travis Thompson

 

Approche individualisée et choix de stratégies thérapeutiques (DTT, NET, PRT, TEACCH)

• Travis Thompson discute les spécificités de l’apprentissage en milieu structuré versus celles de l’apprentissage en environnement naturel.

• Comment ces deux formes d’apprentissage peuvent être combinées pour établir un programme fonctionnel efficace ?

 

Crises et comportements compulsifs obsessionnels : causes et réponses.

• Les comportements répétitifs et obsessionnels font partie de la triade autistique selon la définition du DSM-IV.

• Travis Thompson discute les causes et réponses possibles à ces comportements pour un apprentissage « libre des crises du comportement ».

 

 

LUNDI 22 – APPORT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Véronica Pensosi, chef de projet Fondation Orange Espagne,

fundacionorange.es

Les projets de technologies numériques de la Fondation Orange Espagne.

• La Fondation Orange Espagne initie des outils de communication, de loisirs et d’organisation en faveur des enfants avec autisme..

• Huit projets sont développés. Il est largement fait appel aux nouvelles technologies, notamment le numérique.

• Le projet Azahar développé avec l’université de Valence s’appuie sur la capacité des enfants à utiliser les ordinateurs et les téléphones portables.

Antoine Tanet, neuropsychologue, Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild et IME expérimental MAIA, Pamela Laliette, neuropsychologue, analyste-développeur de logiciels

 

Approche neuropsychologique et technologies innovantes.

• La neuropsychologie met en évidence des troubles de la perception et de la cognition chez des enfants qui souffrent de TED.

• Comment l’outil informatique permet de travailler d’une façon ludique avec les enfants ?

• Pour les enfants autistes avec un lourd handicap, des logiciels spécifiques, combinés avec l’emploi d’un écran-tactile de grande taille, permettraient des prises en charge individualisées performantes.

Adriana Tapus, enseignante et chercheur à l’ENSTA (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées)

 

Apports des technologies robotiques dans le travail avec les enfants : projet NAO

• Les systèmes robotiques d’assistance offrent la possibilité de pratiquer des comportements sociaux dans le cadre de l’interaction homme-robot d’une manière sécurisée et individualisée.

• Comment un robot (le robot Nao) peut à travers le jeu et l’imitation interagir avec les enfants atteints de troubles du spectre autistique et faciliter les interactions sociales ?

 

LUNDI 22 – APPORT DES APPROCHES CORPORELLES

Ana Bibay, BCBA, directrice de l’IME expérimental MAIA

Neal Fleisig, BCBA, directeur du PCMA (Professional Crisis Management Association) pcma.com

 

Le biofeedback, un outil au service de la personne avec autisme

• Utilisation du biofeedback (ensemble de techniques relatives à la bioélectricité pour la mesure de fonctions organiques) en tant qu’outil auxiliaire pour les personnes avec autisme.

• Utilisation du modeling, du façonnement et du renforcement positif dans l’apprentissage de l’auto monitoring de la tension musculaire et de la relaxation.

• Discussion sur l’intérêt du biofeedback pour contribuer à la gestion des comportements des personnes avec autisme.

• Étude de cas : projet de biofeedback pour trois enfants de l’IME expérimental MAIA.

Bener Erkorur, fondateur et directeur du centre Sportizm Otizm (Turquie) sportizm.org.tr

 

Le modèle Sportizm, l’impact du sport sur les personnes avec autisme

• Une prise en charge avec une activité sportive quotidienne permet de remédier aux troubles sensori-moteurs, de diminuer les comportements stéréotypés et d’encourager la communication.

• Présentation d’un modèle de prise en charge centré sur une pratique sportive intensive par l’apprentissage de plusieurs sports : vélo, natation, tennis, ping-pong …

Clôture du colloque

 

 

 

En savoir plus :

Téléchargez le bulletin d’inscription  et adressez-le, accompagné d’un chèque à l’ordre de MAIA autisme, à :
MAIA Autisme
47/49 avenue du Dr Arnold Netter
75012 Paris

Pour plus d’informations : www.maia-autisme.com

 

ANAE – anae@wanadoo.fr www.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -  ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE

Publié dans Agenda