Colloque international - La langue, la voix, la parole - 2ème appel à contribution

Publié le par ANAE

Colloque international

La langue, la voix, la parole

Organisé par Amr Helmy Ibrahim

17, 18 & 19 janvier 2013

à la Sorbonne

2ème Appel à contribution 

Lorsque la voix décline une langue, elle livre toujours un début et une fin, une durée qui est aussi un mouvement et une modulation, une scansion,  une identité catégorisée et aussi spécifique qu’une empreinte digitale, une charge plus ou moins négative ou positive d’affectivité,  l’infrastructure d’une musique et enfin, mais seulement à la fin, un sens.

 La voix peut avoir une valeur esthétique ou patrimoniale. Elle est toujours, qu’elle ait été enregistrée par un appareil ou par la mémoire humaine, distinctive. On conserve, à peu de chose de près, sa voix, longtemps après avoir été dépossédé de son image et c’est par sa voix qu’on est, malgré le temps passe, le mieux reconnu.

Aucun art, aucun outil, ne peut prétendre, lorsqu’il est passé par le crible de la langue, à une aussi parfaite complétude.

C’est que la langue, probablement le seul trait absolument distinctif de notre espèce, pourrait bien être le produit d’une triple adéquation : d’abord entre une forme harmonique élémentaire, la syllabe, et un modèle potentiellement paradigmatique de référence, une virtualité sémantique; ensuite entre ces entités acoustiques autonomes qui se chevillent à des realia et des catégories grammaticales; enfin entre ces formes harmoniques complexes que sont les schémas prosodiques et constructions syntactico-sémantiques que sont les schémas de phrases. Avec cette dernière adéquation, la complétude harmonique et la bonne formation grammaticale se rejoignent pour produire l’énoncé de l’événement prédicatif.

Nous invitons tous ceux, linguistes et non linguistes, qui se sentent concernés par les effets et les pouvoirs de la voix humaine à interroger ces articulations et cette congruence. A les illustrer ou à les infirmer. En se focalisant de préférence sur des propriétés mesurables, reproductibles et représentables.

Les contributions pourront se positionner dans cinq domaines qui sont aussi cinq champs de recherche actuels sur le sujet :

 (1) La recherche fondamentale sur le rapport entre la dimension sonore des langues, leur dimension grammaticale et leur dimension signifiante. De la phonologie de la phrase de Karcevsky (1930) à la triple adéquation de Ibrahim (2009 & 2010) en passant par Rossi (1999) et Martin (2009) toutes les options sont ouvertes pour poser le problème.

(2) La place de la voix dans la recherche sur les origines des langues. On pourra partir entre autres de Carstairs-McCarthy (1999).

3) Le rôle des différents aspects de la dimension sonore dans l’acquisition de la langue. On trouvera notamment matière à réflexion dans Castarède & Konopczynski (éds) (2005) et dans Martel & Dodane (2012)

(4) La place et la fonction de la voix dans la didactique des langues. On peut réagir entre autres à Gillie-Guilbert (2005).

(5) La part des caractéristiques vocales dans la formation du jugement et la naissance des émotions. On pourra prolonger ou discuter Zei Pollerman (1995 & 2005) et Caelen-Haumont (2002 & 2007)

Les interventions, obligatoirement en langue française, s’étaleront sur 45 minutes dont cinq à dix minutes de discussion, les jeudi 17 (9h à 18h), vendredi 18 (9h à 18h) et samedi 19 (9h à 13) janvier 2012. Le colloque se tiendra dans les locaux historiques de la Sorbonne

Les propositions d’intervention  - n’excédant pas, tout compris, une page (Times 11 – simple interligne) – sont à adresser à cellulerecherchelinguistique@gmail.comavant le 30 septembre 2012 avec deux fichiers au format word pour pc : une page anonyme contenant la proposition et une fiche nominative de l’intervenant comportant impérativement ses coordonnées électroniques, postales et téléphoniques ainsi que son statut professionnel. Les auteurs seront notifiés de l’acceptation ou du refus de leur proposition avant le 31 octobre 2012. Les auteurs des propositions retenues s’engagent alors à fournir avant le 30 novembre un résumé long (1500 à 2000 mots références comprises).

Les propositions de communication sont encore possibles (en prévenant l’organisateur, le Professeur Amr H. Ibrahim, les candidats éventuels pourront très certainement avoir un délai supplémentaire étant  donné que l’échéance est proche, 30 sept.).

Le programme définitif sera mis en ligne dans le courant de la première moitié de décembre 2012. Les droits d’inscription pour les intervenants (80€ couvrant le livret comportant les résumés des interventions, les repas de midi de jeudi et vendredi et les pauses café) devront être réglés par virement ou chèque bancaire compensable en France avant le 31 décembre 2012.

Les communications effectivement présentées et elles seules, feront l’objet d’une publication qui sera soumise à une deuxième évaluation.

Comité scientifique (susceptible d’être complété)

 

Michel Arrivé – Université Paris-Ouest (La Défense – Nanterre)

José Deulofeu – Université Aix-Marseille

Mohamed Embarki – Université de Franche-Comté (Besançon)

Gilbert Lazard – Académie des Inscriptions et des Belles Lettres (Institut)

Philippe Martin – Université Paris-Diderot

Claire Martinot – Université Paris-Sorbonne

 

Contact du colloque   cellulerecherchelinguistique@gmail.com    

 

Informations complètes ICI

 

ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -  ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE

Publié dans Pour les chercheurs