Colloque - L'enfant dyspraxique à l'école - 14 février 2013

Publié le par ANAE

Colloque interprofessionnel

 

L’enfant dyspraxique à l’école

Le paradoxe de la dyspraxie

 

14 février 2013 – Neuchâtel

 

anae-dyspraxie.jpgLes enfants qui rencontrent des difficultés dans le développement de leurs habiletés motrices sont confrontés, dès leur plus jeune âge, à des échecs fréquents et répétés. En effet, une grande part du fonctionnement quotidien de l’enfant, dans le contexte familial et scolaire, dépend de sa capacité à concevoir, programmer et exécuter un ensemble de gestes volontaires appelés praxies.

 

Les difficultés de ces enfants sont peu visibles car souvent interprétées comme de la mauvaise volonté, masquées par des troubles associés mieux identifiés (troubles du langage ou de l’attention avec ou sans hyperactivité).

 

Tel est le paradoxe de la dyspraxie; alors que les habiletés praxiques jouent un rôle essentiel dans le développement psycho-affectif de l’enfant, comme

vecteur de la plupart de ses productions, ses conséquences sont souvent mal reconnues par l’entourage de l’enfant et son environnement social et scolaire. Alors que les mesures d’aides à l’intégration d’un enfant dyspraxique semblent relativement simples à mettre en place, les formations, colloques et réflexions multidisciplinaires à ce sujet sont peu fréquentes.

 

Mieux connaître et accompagner ces enfants permet de prévenir les conséquences néfastes de la dyspraxie sur la vie quotidienne, les apprentissages et l’estime de soi.

 

Objectifs

Le colloque réunira des professionnels de plusieurs horizons avec les objectifs suivants :

• sensibiliser les participants à la problématique de l’enfant dyspraxique

• permettre aux participants de se familiariser avec les approches théoriques

et pratiques permettant de faciliter l’intégration personnelle et scolaire des

enfants rencontrant des difficultés praxiques

• proposer une réflexion interprofessionnelle sur l’accompagnement scolaire et thérapeutique de ces enfants

• offrir une plateforme d’échanges entre personnes concernées par cette

thématique

 

La dyspraxie au sein des DYS

Dr Alain Pouhet, médecin de rééducation, Angoulême Dispositif

d’expertise de liaison pour les troubles d’apprentissage DELTA 16, Charente.

 

Du diagnostic neuropsychologique à la prise en charge ergothérapeutique

Claire Mayor et Roselyn Bruchez, Service de Neuro-pédiatrie et de

Neuro-réhabilitation pédiatrique, CHUV

 

Synthèse et perspectives

Philippe Liotard, sociologue, Lyon

 

Ateliers

 

1. L’écriture à L’école selon le plan d’études romand : aménagements possibles.

N. Jaccard et C. Wieser, collaboratrices pédagogiques DGEO

 

2. L’outil numérique en aide aux élèves DYS, mythes et succès !

E. Fisler, K. Medina, cellule de coordination en informatique pédagogique, cellCIPS, C. Busset et C. Tribot-Piguet, defitech, V. Messiaux, SERIC

 

3. Le quotidien d’un enfant dyspraxique en classe

M. Curchod enseignante, C. Massika, enseignante spécialisée, M-C. Siegenthaler et D. Flury psychomotriciennes, I. Vodoz et A. Pasini ergothérapeutes, P. Bonvin psychologue HEP

 

4. La consultation des troubles des apprentissages au CHUV : quel bilan y fait-on ? A quoi ça sert ?

Dr. C. Kallay-Zetchi neuropédiatre et S. Cousin neuropsychologue

Consultation des troubles des apprentissages, CHUV

 

5. Apport de l’enseignement spécialisé dans un processus d’intégration ?

A. Meyer, collaboratrice du renfort pédagogique de l’ECES et enseignante chercheuse à l’URSP

 

6. L’éducation physique et sportive, un vecteur d’intégration et d’apprentissage M. Schaller, coordinatrice en éducation physique et sportive, Y. Collaud et M. Le Bec, SESAF

 

7. « Maladresse et dysgraphie ». Signes d’appels de dyspraxie. Toujours ? Quelles autres réalités derrière ces symptômes ? Quelles prises en charge ?

Dr. C. Newman, Service de Neuropédiatrie et de Neuroréhabilitation pédiatrique du CHUV et Dr. A. Pouhet, médecin de rééducation Angoulême

 

8. La prise en charge de l’enfant dyspraxique en ergothérapie

C. Masson Friedli ergothérapeute, M-L. Kaiser, ergothérapeute-cheffe CHUV et S. Ray-Kaeser, ergothérapeute prof. HETS & Sa-EESP

 

Public cible

Il s’adresse aux enseignants, enseignants spécialisés, logopédistes, psychologues, psychomotriciens, parents, médecins, ergothérapeutes, physiothérapeutes

 

Prix

Inscription : CHF 100.- (paiement sur facture)

Repas : environ CHF 13.- (paiement sur place)

Inscriptions

En ligne uniquement, à l’adresse : www.eesp.ch/formation-continue/

 

Délai d’inscription : 15 janvier 2013

 

Organisation

Haute école de travail social et de la santé · EESP · Lausanne

La Haute école pédagogique · Vaud

Le Service de neuro-pédiatrie et de neuro-réhabilitation pédiatrique du CHUV

En collaboration avec :

La Direction générale de l’enseignement obligatoire

Le Service de l’enseignement spécialisé et de soutien à la formation

La Fondation Dr Combe

L’Association Dyspra’quoi ?

 

Comité d’organisation

C. Holenweg, médecin responsable, Fondation Combe - La Cassagne et médecin agréée, unité de neuropédiatrie et de neuro-réhabilitation du CHUV

S. Ray-Kaeser, ergothérapeute professeure, HETS&Sa·EESP

M-L. Kaiser, ergothérapeute-cheffe CHUV

P. Bonvin, psychologue professeur formateur HEP·Vaud

 

ANAE – anae@wanadoo.fr www.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -  ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE

Publié dans Agenda