Congrès Fnaren - Le rapport au savoir chez l'enfant - 8-11 juin 2011

Publié le par ANAE

anae-fnaren-2011_gt.jpg"Le rapport au savoir chez l'enfant, entre désir et résistance"

 

23ème Congrès de la FNAREN

8 - 11 juin 2011

 

Désir et résistance, se nouent et s'entremêlent face à l'acte d'apprendre, rendant complexe le rapport que chacun entretient avec le savoir. Cette notion de rapport au savoir demande à être clarifiée pour en appréhender le processus.

Le mot savoir est défini comme un ensemble de connaissances acquises au contact de la réalité ou par l'étude. L'étymologie latine évoque une entité, d'essence divine, qui possédait une saveur. Dans cette approche des philosophes de l'Antiquité, le savoir est au centre de tout. Au XXème siècle, les sciences humaines vont marquer une rupture avec cette conception ; elles vont attirer l'attention sur le savoir comme sens et plaisir, conservant l'étymologie du mot, mais en accordant une place prépondérante au sujet.

«Savoir est tourné vers l'objet ; dans le fait de savoir, il y a une démarche d'appropriation, d'intériorisation d'un objet qui d'abord était extérieur, au terme de la démarche d'apprentissage. C'est ce que l'individu souhaite acquérir pour avoir de lui-même une représentation qui approche, égale ou dépasse l'image idéale qu'il s'est construit.» Daniel Marcelli.

Qui institue le savoir ? Quels en sont les critères de définition ? Quels sont les modes de transmission du savoir ? Qui est légitime à les produire, à les transmettre et à les recevoir ?

Connaissances et outillage pour des pratiques sociales, permettant de créer de l'intelligibilité et guidant l'action de façon raisonnée et fiable...

Comment et où se constitue le rapport au savoir ? Dans la sphère sociale ? Intime et familiale ? Réalité cognitive et sociale... Que représente le savoir ? A quoi renvoie-t-il ? Quel sens a-t-il ? Objet de désir...

Les formes de présentation du savoir changent, en fonction des approches, mais aussi en fonction des époques et des sociétés qui les définissent et les instituent. Organisant les savoirs, leur mode de production et de transmission, avec un ensemble de règles implicites et/ou explicites, les sociétés assignent une place à chacun dans son rapport au savoir, en fonction du sexe, de l'origine sociale, ethnique...

Relation... ... de sens et de valeur... ... à la norme... ... au désir.

«Le rapport au savoir est un processus, par lequel un sujet, à partir de savoirs acquis, produit de nouveaux savoirs singuliers lui permettant de penser, de transformer et de sentir le monde naturel et social.» Jacky Beillerot.

Vouloir savoir, croire ou refuser de savoir questionnent la relation aux autres et au monde, relation empreinte de dons, de transmissions et de dépendance. La transformation et l'autonomie de la personne en sont les enjeux principaux. Cette transformation implique l'idée d'un processus, en perpétuelle évolution, par lequel la relation au savoir se fait rapport au savoir. Mais risquer cette transformation et cette autonomie nécessite un accompagnement lors de l'apprentissage, car le rapport au savoir renvoie au rapport à l'apprendre, c'est-à-dire à soi, à l'autre, au monde.

« Le rapport au savoir interroge le sens, sens de la démarche d'aller à l'école, d'y réussir et d'y échouer, d'y apprendre des choses ou pas. » Bernard Charlot.

L'école est l'un des lieux où se fait cette transmission des savoirs et, nous le savons, elle est traversée par des changements sociétaux, culturels, conceptuels qui bousculent les représentations du savoir. Quels en sont les enjeux pédagogique, philosophique, sociologique ? Savoir ... quoi ? Pourquoi ? Pour ... quoi ?

Quels sont les obstacles sur le chemin du savoir ? Comment comprendre les conduites et les stratégies d'évitement par rapport au savoir, que nous montrent certains enfants, comme le petit Ernesto qui ne voulait pas aller à l'école, «parce qu'à l'école, on apprend des choses que je sais pas ¹ » ?

La circulaire n°2009-088 du 17-7-2009 définissant nos missions stipule : « L'aide spécialisée à dominante rééducative est en particulier indiquée quand il faut faire évoluer les rapports de l'enfant aux exigences de l'école, instaurer ou restaurer son investissement dans les tâches scolaires. Elle a pour objectif d'engager les élèves ou de les réintégrer dans un processus d'apprentissage dynamique.»

L'entrée à l'école questionne et transforme le rapport au savoir de l'enfant. Il doit, non seulement, s'approprier des objets de savoir nouveaux, mais aussi des savoir faire et des savoir être pouvant entraîner des conflits entre savoirs familiaux et savoirs scolaires. Le travail en rééducation peut accompagner et soutenir l'enfant dans ce questionnement et l'aider à dépasser les conflits, en proposant un espace intermédiaire où l'enfant va pouvoir construire des liens entre les différents mondes dans lesquels il évolue et apprend : celui de la famille, celui de l'école. Cadre d'étayage à l'altérité, permettant à l'enfant d'accéder au monde de la lecture, par la lecture du monde, la rééducation offre un temps, un entre-deux où l'enfant va pouvoir aller vers son statut d'élève.

La notion de rapport au savoir, thématique plurielle, au carrefour de plusieurs disciplines, va nous amener, tout au long de ce 26ème congrès de la FNAREN &agrve; croiser les regards et les apports de la pédagogie, de la sociologie, de la psychologie, de l'anthropologie, de l'ethnopsychiatrie, de la psychanalyse et de la philosophie et à nous confronter à notre propre rapport au savoir. C. Ourghanlian le dit en citant Jacques Lacarrière : « le vrai savoir ne s'ingurgite pas, il se déguste. Sans plaisir ni désir, il n'y a que bourrage et gavage et lavage de cerveaux. Le vrai savoir est celui qui donne saveur au monde.»

Nous vous invitons à venir le savourer en Bretagne du 8 au 11 juin 2011.


Pour la FNAREN, l'équipe organisatrice : les AREN de Bretagne.


¹ La pluie d'été, Marguerite Duras


Référente congrès 2011 : Fatima Keskas
22, route de Merlevenez - 56670 RIANTEC
Téléphone : 06 85 56 69 95
Email : keskas.fatima@laposte.net

www.congresfnaren2011.free.fr

 

ANAE - anae@wanadoo.fr  -  www.anae-revue.com  -  www.anae-revue.over-blog.com

Publié dans Agenda