"Est-ce qu'une mesure des activités de la vie quotidienne peut nous aider à mieux comprendre les fonctions exécutives ?"

Publié le par ANAE

Bonjour,

 

Je vous rappelle la conférence de Carolina Bottari qui aura lieu le jeudi 22 avril 2010 à 13h00 à la Salle Polyvalente (B32, Faculté de Psychologie – Université de Liège Sart Tilman, Boulevard du Rectorat). Cette conférence est gratuite et durera environ 1h30-2h. Vous pourrez vous garer gratuitement au parking P 15 ou P 16 en fonction des places disponibles.

 

Auriez-vous ma gentillesse de confirmer votre présence via le sondage « doodle ». Si vous participez à la conférence, il vous suffit simplement de cliquer sur ce lien : http://www.doodle.com/f5a3dchvmu6xayz6 et d’indiquer votre nom (ou vos initiales) et de cocher « présent ».

 

Merci d’avance et au plaisir de vous voir à la conférence,

Pour l’équipe de Neuropsychologie,

Caroline Lejeune

Université de Liège

Dpt des sciences cognitives - Unité de Neuropsychologie

Boulevard du Rectorat, Bât 33

B - 4000 LIEGE

c.lejeune@ulg.ac.be

 

 

Pour rappel, voici l’annonce :

L'Unité de Neuropsychologie (Département des Sciences Cognitives, Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education) a le plaisir de vous inviter à une conférence qui sera donnée par Carolina BOTTARI (McGill University - Department of Neurology and Neurosurgery Neuropsychology, Cognitive Neurosciences Unit Montreal Neurological Institute)sur le thème "Est-ce qu'une mesure des activités de la vie quotidienne peut nous aider à mieux comprendre les fonctions exécutives ?"

 

Jusqu'à récemment, les écrits scientifiques ont mis l’accent sur l’importance des fonctions exécutives pour prédire le fonctionnement de la personne au niveau de la reprise de ses activités (activités de la vie quotidienne (AVQ), travail).  Toutefois, peu d’études se sont intéressées à observer la personne réaliser une variété de tâches de la vie quotidienne (complexes, familières / nouvelles) dans son environnement réel et ce, afin de mieux comprendre les comportements sous-jacents liés aux fonctions exécutives ainsi que leurs répercussions directes sur l’indépendance de la personne dans ses AVQ. À cet effet, notre équipe a développé et validé une nouvelle mesure d’évaluation de l’indépendance dans les activités de la vie quotidienne axée sur les fonctions exécutives; le Profil des activités instrumentales (PAI). Le PAI, validé auprès de personnes ayant subi un traumatisme crânien, évalue huit tâches par observation directe soit mettre ses vêtements d’extérieur, se rendre à l’épicerie, faire des courses, préparer un repas chaud, prendre un repas avec des invités, ranger après le repas, obtenir un renseignement et faire un budget. Chacune des huit tâches est analysée selon les quatre opérations suivantes: formuler un but, planifier, exécuter et s’assurer de l’atteinte du but initial. Le but de cette présentation sera : 1) d’introduire l’instrument de mesure, le PAI et 2) de présenter certains résultats au PAI reflétant divers profils de sujets ayant subi un traumatisme crânien (ex. : trouble de planification, trouble de formulation de buts, trouble d’autocorrection).  Cette présentation sera suivie d’une discussion sur ce qui distingue cet outil par rapport à d’autres outils de mesure des AVQ et sur l’apport clinique que pourrait avoir l’utilisation de cette mesure novatrice.

 

 

                                    anae@wanadoo.fr   -   www.anae-revue.com