Lu pour vous - Toulouse en pointe sur le cerveau

Publié le par ANAE

Toulouse en pointe sur le cerveau

 

Toulouse en pointe sur le cerveau
Toulouse en pointe sur le cerveau
Toulouse en pointe sur le cerveau

 

Plus la recherche avance, plus le cerveau révèle ses fonctions cachées et réveille de fabuleux espoirs pour l'avenir. C'est tout l'enjeu de l'institut des Sciences du Cerveau de Toulouse créé en janvier 2000 et dirigé par François Chollet, professeur de neurologie et de pathologie vasculaire au CHU de Purpan .

 

Il s'agit là de comprendre le codage et l'information logés dans le cerveau en créant de la transversalité entre des disciplines aussi diverses que la neuropsychologie, la linguistique, la pharmacologie, la neuroanatomie, la biologie du développement du cerveau, etc. Rien que ces derniers mois à Toulouse, un jeune chercheur de l'Inserm, Patrice Péran, a identifié la signature cérébrale de la maladie de Parkinson (lire par ailleurs) et l'équipe d'Olivier Rascol a

 

montré que la Rasagiline, un médicament, ne lutte pas seulement contre les symptômes parkinsoniens mais freine leur progression .

 

L'équipe du Pr François Chollet a prouvé que malgré les apparences, les cerveaux des patients cérébrolésés sont loin d'être au repos. Au sein de l'Unité 825, Pierre Celsis et ses collaborateurs ont élaboré un outil précoce de la maladie d'Alzheimer à partir de l'IRM. D'autres chercheurs du centre de physiopathologie de Toulouse Purpan ont identifié un gène de prédisposition à la sclérose en plaques… Centre opérationnel de nos organismes, le cerveau n'est désormais plus la terra incognita d'il y a 40 ans.

 

L'enjeu de ces recherches est fondamental : en effet, en France, 150 000 personnes sont touchées par Parkinson et 800 000 sont victimes d'Alzheimer - des atteintes dégénératives clairement identifiées comme maladies du cerveau qui progressent inexorablement avec l'âge.

 

Les chiffres interpellent d'autant qu'en 2050 la population française atteindra 70 millions d'habitants et qu'un Français sur trois aura plus de 60 ans - 32 % exactement (1). C'est là que résonnent les grandes questions de société, celle de la santé avant toute autre.

 

(1) Sources Insee 2008

 

 

Publié dans Lu pour vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :