ACTA 73 - Présentation du dispositif CAP Dys

Publié le par ANAE

anae--CAP-Dys-presentation.jpg

 

L’association ACTA 73 regroupe depuis 2008 près de 200 adhérents, tous professionnels de la santé ou bien de l’enseignement ou encore représentant d’associations de parents concernés par les enfants porteurs de troubles spécifiques des apprentissages (Dyslexies, dyspraxies, dysphasies, troubles déficitaires de l’attention… ). ACTA 73 a mise en place un dispositif nommé CAP Dys : Concertation et Accompagnement Personnalisé autour des enfants de 3 à 16 ans porteurs de TSA (soit troubles « Dys ») en Savoie.

  

Ce dispositif est désormais opérationnel.

Il propose :

1. Une coordination des professionnels tant soignants qu’enseignants autour d’un enfant donné inclus dans le dispositif, optimisant ainsi la cohérence de sa prise en charge depuis le repérage, le diagnostic, les rééducations jusqu’aux aménagements pédagogiques à l’école. Ceci, à travers des réunions de synthèse organisées par la plateforme de coordination de CAP Dys, réunissant en un même lieu, 3 fois en 2 ans, tous les professionnels concernés par cet enfant. Ces professionnels perçoivent une indemnité.



2. Une prise en charge financière sous la forme de prestations dérogatoires de certains bilans et rééducations non prises en charges par l’assurance maladie, à certaines conditions(neuropsychologue, psychologue, ergothérapie, psychomotricité… ).



3. Une participation à la formation des professionnels aux TSA et l’entretien ou la facilitation de liens entre ces professionnels.

 

La plateforme de coordination est salariée, elle comporte un médecin, un enseignant et une secrétaire, elle est chargée de recevoir les dossiers des enfants qui seront adressés par un professionnel soignant, d’étudier leur recevabilité, de recevoir ensuite les familles, de désigner un professionnel pilote auquel elle délègue la fonction de coordination du dossier, d’assurer l’organisation pratique des réunions de synthèse (initiale, suivi et sortie) et d’être un appui technique ou expert au besoin auprès du pilote.

 

Une plaquette résumant le fonctionnement de CAP Dys ainsi que les modalités d’admission au sein de ce dispositif sera bientôt disponible. La création d’un site internet est également en cours.



Ce dispositif est actuellement financé par la société APICIL caisse de prévoyance et de retraite, l’ARS Agence Régionale de Santé Rhône Alpes, et le Conseil Général de la Savoie. Il s’intègre dans une démarche déjà en route dans les départements voisins, et au sein d’une toute nouvelle fédération des réseaux « dys » en France. Sa pérennité et l’extension de ses pratiques dépendra de :

  •  Son efficacité à améliorer la qualité de vie de ces enfants, même si un nombre restreint d’enfants est initialement concerné,
  • son efficacité à améliorer concrètement la qualité des prestations des professionnels, répondant à une demande forte, mais aussi incitant les institutions à lui accorder sa confiance,
  •  l’aptitude des professionnels à s’approprier les référentiels de bonnes pratiques élaborés ensemble dans le cadre d’ACTA 73,
  • notre aptitude à engager pleinement les pouvoirs publics et institutionnels dans cette démarche qui gagnera à terme à être généralisée.

L’enfant ou l’adolescent porteur de TSA est au centre de ce dispositif. Les professionnels qui gravitent autour de lui disposent ici d’une opportunité de mieux coordonner leurs actions pour un meilleur service rendu à la population.

 

ANAE  - anae@wanadoo.fr  -  www.anae-revue.com  -  www.anae